Aller au contenu

Isolation à 1 €, tout savoir ...

Est-ce une arnaque ?

L'État ne démarche jamais, si votre interlocuteur ou site internet se présente au nom de l'État, de votre région, commune ... ou utilise le visuel de la Marianne de la République Française, renseignez-vous avant tout engagement.


L'isolation à 1 € est une offre commerciale qui permet de capter le consommateur et de faciliter la prise de décision de travaux en affichant un reste à charge quasi-nul, le coût des travaux étant pris en charge par le dispositif des Certificats d’Economies d’Energie (CEE).

Des offres à 1 € sont possibles, elles sont soumises à conditions et il faut bien distinguer :

•    Les travaux d'isolation de plancher bas ou de combles perdus : offres financées uniquement avec des CEE. Ces offres se sont multipliées, elles font, très souvent, l'objet de désinformation, voire de pratiques commerciales trompeuses...

•    Les travaux relevant de l'opération "Coup de Pouce pour le chauffage ou isolation" où seuls les signataires des chartes d'engagement Coup de pouce référencés sur le site du Ministère de la Transition Écologique et Solidaire sont autorisés à distribuer les Primes "CEE Coup de pouce".
Là aussi, il convient de rester vigilant lorsque ce type de prestation est proposé : « Ce n'est pas parce que le reste à charge est nul qu'il ne faut pas avoir la même attitude que lorsqu'on finance soit même des travaux ».

Comment fonctionne le dispositif des CEE

Le dispositif des Certificats d'Économies d'Énergie (CEE) est un mécanisme qui oblige les fournisseurs d'énergie (électricité, gaz, fioul, GPL, carburants...) à encourager les travaux d'économies d'énergie auprès de ceux qui en consomment (particuliers, entreprises, syndicats de copropriétés...).

Les fournisseurs d'énergie (les obligés) ont des objectifs à respecter, s'ils ne les atteignent pas, ils sont pénalisés financièrement.

Pour encourager les particuliers, les obligés leur accordent des aides financières (primes, bons d'achat, remise, subvention...) ou techniques (diagnostic du logement...) afin de réduire leur consommation d'énergie et récupérer ainsi les CEE.

Depuis le début d'année 2019, le gouvernement propose un dispositif de prime à la conversion des chaudières et à l'isolation des habitations via les dispositifs "Coup de pouce chauffage et isolation" qui permet une bonification des primes proposées par certains obligés pouvant aller jusqu’à 30€/m²  (en fonction du niveau de ressources des ménages) pour l’isolation du plancher bas par exemple.

La demande de prime peut être faite soit par un artisan partenaire d’un obligé, soit directement par le particulier avant la signature du devis.

Quelle est la qualité des travaux ?

Les travaux à 1€ concernent principalement l’isolation du plancher de combles perdus et l’isolation en sous-face du plancher bas.

Quel que soit les travaux envisagés, il est important de se poser les bonnes questions et de faire un état des lieux avant tout engagement : actuellement, ces surfaces sont-elles isolées ? Est-il possible de traiter l’étanchéité à l’air et/ou la migration de la vapeur d’eau ? Ai-je besoin d’un accès à ces volumes après travaux ? L’isolant est-il adapté à mon logement ? Etc.

«  Il est important de prendre en compte le fonctionnement global d’un logement avant d’entreprendre des travaux. L’isolation de combles perdus peut être l’occasion de revoir le système de ventilation ou l’installation électrique qui seront difficile à entreprendre une fois les travaux terminés ».

Trop souvent, dans une optique de réduction des coûts pour entrer dans une offre à 1 €, la prestation n’est pas complète : isolant existant non déposé, étanchéité à l’air non traité, absence de protection et de repérage des réseaux électriques, etc. Et souvent, la vision globale du logement est négligée.

Le coût de réalisation des travaux dans les règles de l’art peut difficilement être couvert par les subventions. Pour laisser un reste à charge à 1€, il y a forcément des compromis sur la qualité ou la mise en œuvre.

Attention, des conditions sur les performances des équipements s’appliquent !

Quelles entreprises choisir ?

Pour bénéficier des différentes aides financières, il est obligatoire de recourir à un artisan labellisé RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).
Un annuaire des artisans RGE est disponible sur le site national : https://www.faire.fr/trouvez-un-professionnel.

Il est conseillé d’effectuer plusieurs devis pour la même prestation dans le but de les comparer.
Il est aussi possible de rencontrer un conseiller InfoEnergie pour vous aider dans vos choix.

A noter qu’il ne faut jamais s’engager dans l’urgence, prenez le temps d’étudier le devis et de vous faire conseiller par l’EIE ou l’ADIL 27.

Il faut rappeler qu’une visite technique préalable est obligatoire avant l’établissement du devis. Une fois le devis signé, le ménage dispose alors d’un délai de rétractation de 14 jours (en cas de démarchage) durant lequel il peut se renseigner.
Si l’entreprise souhaite réaliser les travaux trop rapidement, sans respecter ce délai, il est préférable d’être méfiant.

Quels conseils à donner ?


Il est intéressant qu’un tel dispositif incite le grand public à réfléchir à l’isolation de leur logement. Cependant, il est regrettable que, trop souvent, les travaux réalisés ne garantissent pas la performance et la durabilité de l’isolation.

En résumé, il convient de :
•    Ne pas faire confiance trop rapidement à une entreprise qui vous démarche ;
•    Ne pas signer des documents dans la précipitation, sous la pression de votre interlocuteur ;
•    Faire plusieurs devis afin de comparer les offres et se donner le temps de la réflexion ;
•    Dans le cas de contrat signé hors établissement (notamment en cas de démarchage), vous disposez d'un délai de rétractation de 14 jours ;
•    Faire appel à un artisan ou entreprise RGE (www.faire.fr/trouvez-un-professionnel) ;

•    Avant de vous engager, vous pouvez contacter l'Adil 27 et/ou l’Espace InfoEnergie ;


     Attention : Ne jamais signer de devis avant d'avoir fait la demande d'aides financières

Retour en haut de page